2019 hgc kevin elliott feature
Un membre de la famille
Un habitué derrière le banc d’Équipe Canada, Kevin Elliott est aimé de ses collègues pour son humour, sa générosité et son professionnalisme
Quinton Amundson
|
6 août 2019
|

Une fois, il s’est caché dans une sécheuse pour taquiner un collègue qui récupérait une brassée propre.

Il lance régulièrement des blagues sarcastiques et des remarques amusantes qui font rire son auditoire aux larmes.

Il est très important pour Kevin Elliott, un des thérapeutes en sport de Hockey Canada au cours des dix dernières années, d’insuffler une ambiance comique au milieu de travail – lorsque cela convient.

Il considère son sens de l’humour comme l’un des trois traits de caractère essentiels à son succès dans ce domaine.

Faire preuve de bienveillance est le deuxième attribut.

« Quand vous avez affaire à de jeunes hommes, vous devez avoir ce sens de la compassion et un peu d’amour pour tout le monde », déclare Elliott. « Il faut être capable de partager ça avec les gens. »

Faire preuve de professionnalisme est la troisième clé du succès. Grâce à sa grande diligence et à son expertise, Elliott a eu l’occasion de travailler avec le Sting de Sarnia (2000-2001) et les IceDogs de Mississauga (2002-2003) de la Ligue de hockey de l’Ontario, avec les Panthers de la Floride de la LNH (2007-2008) et avec les Panthers de l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard (2008-2009). Son association la plus précieuse au cours de sa carrière a été avec l’organisation du Rocket de l’Î.-P.-É./des Islanders de Charlottetown (2003-2007, 2009 à ce jour).

Elliott s’est vu offrir sa première affectation à Hockey Canada en 2007. Il a accepté avec enthousiasme l’invitation de travailler avec l’équipe nationale masculine estivale des moins de 18 ans du Canada, mais il a finalement dû renoncer à cette opportunité parce que la LNH l’avait appelé.

Les astres se sont finalement alignés pour qu’Elliott s’associe à l’organisation nationale en tant que thérapeute du sport adjoint de l’équipe nationale junior du Canada au Championnat mondial junior 2010 de l’IIHF en Saskatchewan. Depuis, il a eu la chance de travailler à plusieurs autres Mondiaux juniors ainsi qu’au Championnat mondial de l’IIHF, au Championnat mondial des M18 de l’IIHF et à la Coupe Spengler.

Elliott a également servi de mentor à d’autres soigneurs et thérapeutes au camp national de développement des moins de 17 ans du Canada au cours des six dernières années. Mark Packwood, soigneur en chef et physiothérapeute des Spitfires de Windsor, qui partage le banc avec Elliott à la Coupe Hlinka-Gretzky 2019, a déclaré qu’il a eu le plaisir de faire l’expérience de l’esprit vif d’Elliott et d’observer les habitudes d’un maître.

« Il a tellement d’expérience pour vraiment vous parler de ces petits détails qui peuvent vous rendre la vie beaucoup plus facile », dit Packwood. « Il est aussi excellent pour vous faire penser à des choses que vous ne pensez pas avoir besoin de savoir ou dont vous avez besoin pour avoir une longueur d’avance, il sait.

« Il est évidemment un bon thérapeute. Il ne serait pas ici s’il n’était pas un bon thérapeute, mais je pense que ce sont les autres impondérables qu’il apporte qui le différencient des autres.

Selon Packwood, l’un des points forts d’un point de vue clinique cet été est la manière dont Elliott aime varier les exercices d’échauffement et de retour au calme afin de garder le processus amusant pour les joueurs.

Elliott chérit chaque événement auquel il travaille, mais le Mondial junior 2017 à Toronto et à Montréal revêt une importance particulière.

Sa femme Carolyn, décédée en mars, a partagé l’expérience avec lui.

« C’est le seul événement auquel elle a assisté. Le simple fait de la voir là lors du premier match éclipse tout le reste – les médailles d’or et les voyages », affirme Elliott.

Comme à toutes ses expériences précédentes auprès de Hockey Canada, Elliott a retiré beaucoup de joie à travailler lors des camps de développement et de sélection et à se rendre outre-mer cet été. Il considère Hockey Canada « comme une famille ».

« Les amitiés se sont épanouies. Vous êtes impatient de voir les gens chaque fois que vous venez. Vous les étreignez et vous prenez de leurs nouvelles. Ils vous soutiennent tellement dans tout ce que vous faites et tout ce dont vous avez besoin.

« Hockey Canada, c’est une famille, et elle m’a procuré certains des plus beaux moments de ma vie. »

Pour plus d'informations :

Lisa Dornan
Directrice des communications
Hockey Canada
403-777-4557 / 403-510-7046 (mobile)
ldornan@hockeycanada.ca

 

Esther Madziya
Coordonnatrice, relations médias
Hockey Canada
403-284-6484
emadziya@hockeycanada.ca

 

Spencer Sharkey
Coordonnateur, communications
Hockey Canada
403-777-4567 / 905-906-5327 (mobile)
ssharkey@hockeycanada.ca

 

Videos
Photos
ENF 2019-2020 : CAN 5 – USA 3 (Match 2)
Clark réussit un tour du chapeau et le Canada balaie la série.
CNFM18 2019 : ON-R 3 – SK 1 (Or)
Campbell obtient deux points au match pour la médaille d’or.
CNFM18 2019 : QUE 2 – ON-B 1 PROL. (Bronze)
Lussier donne une médaille de bronze au Québec en prolongation.
DM17 2019 : CAN Rouges 6 – SWE 2 (5e place)
Nadeau a inscrit deux buts dans un gain de Canada Rouges.
Horaire
Close
Credit